Résonance FM

RESONANCE FM
LA RADIO DE TOUTES LES GENERATIONS
88.1 & 104.1

Ecoutez Résonance FM

Les Chroniques "Une autre vie s'invente ICI"
Graniterie Petitjean

Extrait de l'interview

Interview dans son intégralité

Cette semaine on s'intéresse au granit des Vosges, une pierre noble et rebelle, avec l'exemple de la graniterie Petitjean, à La Bresse. Son directeur, Jean-Louis Vaxelaire, nous présente tout d'abord sa structure.

 

JLV : « L'entreprise graniterie Petitjean est aujourd'hui une PME de 80 personnes, qui est spécialisée dans l'extraction et la transformation du granit des Vosges, pour 2 marchés principalement : le marché de l'aménagement urbain, bordures de trottoirs, pavés, dallage et produits d'aménagement tels que bancs, tables, pour toute la ville. Le deuxième grand marché, c'est le marché du funéraire où on travaille dans la transformation de blocs qui viennent du monde entier, mais qui sont façonnés dans notre usine à La Bresse. »

 

Alors Mr Vaxelaire votre graniterie a reçu la valeur Parc en 2018, donnez-nous quelques exemples concrets de votre action en faveur de l'environnement ?

 

JLV : »On a des bassins de décantation, on est vigilant aux époques où on les cure, de manière à ce qu'on ne détruise pas les amphibiens. Et on est aussi vigilant de la manière dont on les cure, c'est à dire que nous allons travailler de manière à faire des accès batraciens à nos bassins de décantation, sous forme de pente douce, de manière à ce qu'il y ai des accès qui soient facilités. C'est extrêmement important, on va travailler quand on replante les arbres de manière à faire des couloirs pour les chauves-souris. On va travailler sur nos falaises de manière à favoriser la réintroduction d'oiseaux rupestres, comme le grand corbeau et le grand duc d'Europe. Et là le Parc est extrêmement important puisqu'il va sensibiliser y compris la Préfecture, en disant sur cette zone là, nous on voudrait qu'il y ait une falaise qui soit laissée à plus de 15 mètres de haut, afin de pouvoir travailler sur une implantation d'oiseaux. »

 

Alors, on le voit, il faut trouver l'équilibre entre l'économie et la prise en compte de l'environnement...

 

JLV : « La prise en compte de l'environnement, cela se traduit forcément par une augmentation des couts de fonctionnement de l'entreprise. C'est indéniable, en ce qui me concerne, je ne considère pas que cela soit un problème. Le seul problème que l'on a, c'est de faire comprendre à nos clients que lorsqu'ils travaillent sur des circuits courts, on met en oeuvre des actions qui vont générer des coûts, mais qui vont se traduire, pour lui et notamment pour les collectivités publiques, par des économies. Economie de CO2 par rapport à un achat en Asie du sud-Est par exemple. Une tonne de granit transformée dans les Vosges, c'est dix fois moins de CO2 consommé par la planète. Alors cela ne se traduit pas en euros, mais cela se traduit par des gains environnementaux, qui permettent à la France de respecter ses engagements. Donc, ces circuits courts, il faut qu'on arrive à les valoriser, et c'est un travail qu'on fait avec le Parc, pour expliquer à nos clients que la marque Parc, c'est tout ça : c'est la prise en compte de l'environnement, et ce respect de l'environnement crée des contraintes, et ces contraintes on essaie de les respecter et de les améliorer, et de favoriser le développement en interne et le maintien des activités industrielles et économiques dans nos vallées

Chronique Resonance FM
Audio

AMAP les Choucas gourmands

Chronique Resonance FM
Audio

L'Abri

Chronique Resonance FM
Audio

Rando'Nett Hautes-Vosges

Chronique Resonance FM
Audio

Atelier d'écriture de fiction à l'EHPAD de Cornimont

Chronique Resonance FM
Audio

Ferme du Rutzenbach

Radio Résonance FM
© Résonance FM 2018 - La Radio de toutes les Générations
Mentions légales - contact - Création site Internet InfoWeb88
Retour haut