Résonance FM

RESONANCE FM
LA RADIO DE TOUTES LES GENERATIONS
88.1 & 104.1

Ecoutez Résonance FM

Les Chroniques "Une autre vie s'invente ICI"
Le retour du saumon dans nos cours d'eau

Extrait de l'interview

Interview dans son intégralité

Le saumon était présent au 19ème siècle dans le bassin de la Moselle. Depuis 2009, la société de pêche de cornimont travaille à son retour dans nos cours d'eau. Son président Marc géhin nous explique les différentes étapes de la réintroduction des salmonidés.

 

Marc Géhin : « Nous à Cornimont on reçoit des œufs de la pisciculture d'Obenheim dans le Bas-Rhin. Ce sont des œufs de géniteurs qui sont pris sur les passes à poissons sur le Rhin, notamment sur Gambsheim et Iffezheim, donc femelles sauvages croisées avec des mâles de captivité.

Donc ces saumons nous viennent au mois de janvier et nous les incubons jusqu'à l'éclosion et jusqu'après leur dépôt en vésicules résorbées sur les bassins Moselotte et Moselle. Ces réintroductions se passent en avril, des vérifications et comptages sont effectués en septembre, pour connaître le taux d'implantation des ces alevins en vésicules résorbées qu'on a implantés.

Aujourd'hui, les meilleurs années on a 250 saumons qui passent les passes à poissons sur le Rhin.

On en retrouve dans la Bruche, dans la Fèche, et les premiers saumons arrivent avec bien du mal jusqu'à Bâle. »

 

Ce qu'il faut dire c'est que le saumon est important pour la biodiversité de notre territoire...

 

MG : »C'est l'espèce parapluie en fait. Si le saumon arrive à remonter, les autres poissons arriveront à remonter, les passes elles ne vont pas servir qu'au saumon, elles vont servir aussi à la truite de mer. Il faut savoir que primitivement il y a 150 ans, avant la construction des grands barrages handicapants, il y avait la truite de mer qui arrivait jusqu'à Cornimont, et c'est cette truite de mer qui a servi à mélanger la génétique en ramenant des gènes qui venaient de la mer, cela amenait des autres génétiques et c'était très bon pour la race. « 

 

Alors, Marc, il faut la volonté des politiques, mais cela a un coût cette réintrocduction ?

 

MG : « Oui c'est un coût très important puisque certaines passes sur le Rhin valent plusieurs millions d'euros donc c'est une volonté déjà politique et après il faut trouver les fonds nécessaires.... Le grand malheur de cette affaire c'est que lors de la construction des barrages on a pas prévu ces passes à poissons. Alors que les anglais, dès les années 1850, ont construit des passes à poissons sur les barrages qu'ils élaboraient. Et c'est pour cela qu'en Angleterre, en Ecosse, on a enccore du saumon et que les pêcheurs français vont pêcher le saumon en Ecosse. Alors qu'en France on avait beaucoup plus de saumons qu'en Ecosse mais l'homme a tout saccagé avec des aménagements de plus en plus importants. »

Chronique Resonance FM
Audio

AMAP les Choucas gourmands

Chronique Resonance FM
Audio

L'Abri

Chronique Resonance FM
Audio

Rando'Nett Hautes-Vosges

Chronique Resonance FM
Audio

Atelier d'écriture de fiction à l'EHPAD de Cornimont

Chronique Resonance FM
Audio

Ferme du Rutzenbach

Radio Résonance FM
© Résonance FM 2018 - La Radio de toutes les Générations
Mentions légales - contact - Création site Internet InfoWeb88
Retour haut