Le programme « Quiétude attitude » a pour objet de faire connaître au public l’existence de zones de quiétude pour la faune sauvage et de présenter les bons réflexes à adopter dans le milieu naturel pour préserver la tranquillité des espèces les plus fragiles.

 

" />
Résonance FM

RESONANCE FM
LA RADIO DES HAUTES VOSGES
88.1 & 104.1

Ecoutez Résonance FM

présentation du programme Quiétude attitude

Le programme « Quiétude attitude » a pour objet de faire connaître au public l’existence de zones de quiétude pour la faune sauvage et de présenter les bons réflexes à adopter dans le milieu naturel pour préserver la tranquillité des espèces les plus fragiles.

 

Quiétude attitude

 

 

Le programme « Quiétude attitude » a pour objet de faire connaître au public l’existence de zones de quiétude pour la faune sauvage et de présenter les bons réflexes à adopter dans le milieu naturel pour préserver la tranquillité des espèces les plus fragiles.

 

Le programme Quiétude attitude s’appuie sur les fédérations sportives et les socio-professionnels du tourisme et des loisirs pour relayer les messages auprès du grand public.

 

Il s’articule autour de 5 bons réflexes à adopter dans la nature :

 

#1 Je prends connaissance des zones de quiétude et de la réglementation

#2 Je reste sur les itinéraires balisés dans les zones de quiétude

#3 Je respecte le silence de la nature

#4 Je tiens mon chien en laisse

#5 Je privilégie les activités en journée

 

 

Une carte interactive pour localiser les zones sensibles

Le Parc naturel régional des Ballons des Vosges met à la disposition des pratiquants une carte interactive permettant de bien préparer sa pratique.

Rendez-vous sur le site internet quietudeattitude.fr pour en savoir plus!

 

 

Une faune fragile

En hiver, la nourriture est rare et moins nourrissante. Les animaux doivent passer plus de temps à se nourrir alors que les journées sont plus courtes et les déplacements plus difficiles dans un manteau neigeux parfois épais. La plupart des animaux survivent grâce aux réserves de graisses accumulées à l’automne. À la fin de l’hiver, un chamois peut ainsi perdre jusqu’à la moitié de son poids. Dans ce contexte, les animaux doivent limiter autant que possible leurs dépenses d’énergie pour avoir une chance de passer l’hiver.

 

Les impacts du dérangement

Le stress et la fuite générés par chaque dérangement occasionnent des dépenses d’énergie supplémentaires pouvant compromettre la survie des espèces les plus sensibles. Au printemps et au début de l’été, durant la période de nidification et d’élevage des jeunes, la faune est également particulièrement fragile. Des dérangements répétés peuvent compromettre le nourrissage des jeunes voire provoquer l’abandon de la nichée.

 

 

Aujourd’hui, nous sommes nombreux à utiliser la nature à l’occasion de nos loisirs. Cet usage s’ajoute aux activités professionnelles qui existent de longue date. Il est important de concilier ces usages afin de partager un espace limité, dans le respect des besoins de chacun, Homme ou sauvage.

 

Environnement
Autres infos

MDN Logo

Manifestations dans les Vosges pour éradiquer les pesticides

MDN Logo

Ciné Débat à la Bresse

MDN Logo

Le samedi 02 mars prochain aura lieu la 13ème édition de Nuit de de la Chouette.

MDN Logo

rassemblement des coquelicots

Radio Résonance FM
© Résonance FM 2018 - La Radio de toutes les Générations
Mentions légales - contact - Création site Internet InfoWeb88
Retour haut