Résonance FM

RESONANCE FM
LA RADIO DES HAUTES VOSGES
88.1 & 104.1

Ecoutez Résonance FM

Inauguration Résonance FM

Inauguration du nouveau matériel au studio et à l'émetteur de Résonance FM ce samedi 15/12.

La belle histoire de Résonance FM racontée par le président de l'association Résonance FM.

 

Discours de Maurice Claudel, Président de Résonance FM,

Samedi 15 décembre 2018.

 

C'est bientôt Noël !...

C'est la période où on se raconte de belles histoires, et comme toutes les belles histoires, celle que je vais vous conter commence par : « Il était une fois » ...

 

« Il était une fois », donc, un groupe de 4 copains qui avaient envie de profiter de la toute jeune libéralisation des ondes pour créer une radio locale associative sur la Haute Moselotte. C'était au siècle dernier ! Nous étions en 1985 et nous avions l'exemple, tout près de nous, de Radio Gué Mozot qui avait osé se lancer et qui émettait à Rupt-sur-Moselle.

 

Ce fut alors le parcours classique pour la création d'une association, avec la recherche de membres aussi passionnés que nous, l'élaboration des statuts et de la charte constitutive puis, plus compliqué, la demande d'autorisation d'émettre auprès de la haute autorité de l'époque et alors... plus rien pendant 5 ans.

En effet, les changements politiques au plus haut niveau avaient entraîné le gel de l'octroi des fréquences et nous restions l'arme au pied avec notre seule volonté, malgré le soutien de Gué Mozot qui nous accueillait ponctuellement pour nous « faire la main ».

 

1990 Retour de Jack Lang au Ministère de la Communication et surprise : nous recevons la notification de l'attribution de la fréquence 88.1 avec 6 mois pour la faire vivre ou la perdre ! Nous avons alors repris notre bâton de pèlerin, organisé des réunions dans toutes les communes, recherché un site pour émettre...

Merci à ce titre aux élus bressauds qui nous ont accueillis au Centre Culturel et Social où nous sommes toujours. Il nous fallait aussi trouver un site d'émission. Merci à la famille Valdenaire d'avoir accepté notre antenne. Surtout, il nous fallait chercher l'argent pour financer le minimum de départ.

 

Rapidement, l'équipe s'est mise en place et les premiers balbutiements sont apparus à l'antenne. Une véritable épopée avec uniquement des bénévoles aux manettes... Nous étions heureux d'exister, volontaires et passionnés à nous relayer le jour (et un peu la nuit) pour assurer ce nouveau service public de la communication !

Que d'anecdotes, de discussions, et surtout de disponibilité pour nous former, tout inventer, et gérer cette petite entreprise qui naissait...


Que d'efforts surtout pour trouver les financements nécessaires, faire tourner la machine, et surtout la faire grandir dans les règles très strictes imposées par le Ministère de la Communication.

 

Et puis, notre petite entreprise a grandi. Nous avons reçu le renfort bienvenu de tous les dispositifs de contrats aidés, puis d'emplois jeunes transformés en CDI avec l'aide de la région. Nous avons aussi progressivement professionnalisé la production en recrutant des salariées à temps partiel et en proposant des formations qualifiantes.

 

C'est ainsi que nous avons passé la fin de siècle, avec quelques séquences investissements techniques également, comme l'agrandissement de nos locaux avec le soutien toujours renouvelé de la ville de La Bresse. Les autres villes de notre zone d'écoute nous ont elles aussi toujours suivis et je voudrais les en remercier chaleureusement !

 

Ce chemin ne fut pourtant pas un long fleuve tranquille...

 

Ainsi, la famille Valdenaire a souhaité retrouvé son indépendance et nous a demandé, comme prévu dans la convention qui nous liait, de déplacer notre émetteur et son antenne. Il a fallu retrouver un nouveau site d'émission, ce qui n'est pas simple dans notre contexte montagnard. La ville de Cornimont nous a accueilli route du Droit, mais comme nous avions perdu de l'altitude, nous n'étions plus perçu sur Saulxures et le fond de la vallée.

 

Il nous a donc fallu solliciter une nouvelle fréquence, trouver et équiper un nouveau site sur le territoire de la commune de Saulxures-sur-Moselotte : merci à Mr DIDIER de nous avoir accueilli dans sa ferme. Ces investissements non préparés ont déstabilisé nos finances et il s'en est suivi des bilans de plus en plus négatifs. Dans le même temps, les charges augmentaient alors que les financements refluaient. Nos salariés, qui vivaient ces situations difficiles perdaient le moral et nous étions entrés dans la spirale négative qui précède la chute.

 

 

Il nous fallait réagir vite et fort sous peine de disparaître.

 

Dès lors, suite à notre Assemblée Générale de mai 2015, nous avons retrouvé l'esprit fondateur de notre association :

 

Tout d'abord, assurer les financements obligés comme les salaires, la SACEM, les échéances d'emprunt. Un appel à mécénat nous a permis de passer ce premier cap : encore merci à tous nos soutiens individuels et collectifs !

 

Mais l'étape suivante était cruciale :

 

Il fallait tout reprendre à la base comme les statuts, le règlement intérieur, les fiches de poste des salariés, et surtout réduire les charges fixes alors que les recettes restaient aléatoires. L'effort des salariés fut déterminant, avec une réduction acceptée de leur temps de travail ou la prise en charge de nouvelles missions. Rien ne pouvait réussir sans cet effort, et je voudrais encore rendre hommage à Isabelle, Toumia et Eric qui ont démontré leur sens des responsabilités.

 

Les charges étant mieux maîtrisées, il fallait accroître les recettes. La réalisation d'un copieux dossier nous a alors valu d'obtenir des services fiscaux la reconnaissance « d'Intérêt Général » qui nous permet depuis de délivrer des reçus fiscaux qui exonèrent nos donateurs d'une partie de leurs impôts. C'est un atout déterminant pour solliciter les acteurs économiques et les particuliers.

 

Par ailleurs, nous avons retroussé nos manches pour retrouver des recettes publicitaires, valoriser nos interventions dans les écoles avec les Nouvelles Activités Périscolaires (NAP), et passer quelques conventions de service avec les intercommunalités.

 

Tous ces efforts nous ont permis de retrouver un fragile équilibre structurel et financier, et surtout de redonner espoir et envie de se battre à toute l'équipe. A signaler aussi l'investissement des élus de chaque commune qui ont accepté de rentrer dans notre Conseil d'Administration, gage de notre sérieux et de leur confiance en notre projet.

 

 

Cette orientation positive restait toutefois perturbée par des considérations techniques. Les pannes à répétitions, les sinistres sur l'émetteur dus à la foudre, et l'usure de notre matériel faisaient que nous étions mal reçus et que la crédibilité de la radio était de nouveau compromise. Le site internet avait rendu l'âme, et les salariés se désolaient de voir leurs efforts annulés par un matériel obsolète. A nouveau, c'était la survie de la radio qui était compromis.

 

 

Alors, le Conseil d'Administration a pris ses responsabilités et décidé d'engager un important programme d'investissement. Nous avons sécurisé le site du Droit avec la pose d'un parafoudre que nous espérons performant. Nous avons reconstruit complètement le site internet, et surtout rénové tout le matériel du studio et du site d'émission du Droit. Merci à nos prestataires pour leur professionnalisme et leur grande compétence. Je veux parler de Mr VANSON de la société CEERI pour le parafoudre, de Mr TROMBINI pour le site internet, et de Mr COLLOT de la Société PHF pour l'ensemble des équipements techniques : présent à nos côtés aujourd'hui, il pourra répondre à vos questions si vous le désirez.

 

 

Bien sûr, tout ceci a un coût : il se monte à près de 34 000 euros au final.

 

Le Fond de Soutien à l'Expression Radiophonique (FSER) nous a déjà versé une subvention d'équipement de 15 000 euros. La région Grand Est, par le biais de sa filiale « Lorraine active », nous prête 5 000 euros sans intérêts et cautionne le prêt bancaire sur 5 ans pour le solde. Il nous restera dans les mois et les années à venir d'autres investissements à réaliser, beaucoup moins conséquents cette fois, pour rénover notre bureautique qui souffre aussi de son grand âge.

 

Mais, déjà, notre outil radiophonique est entièrement remis à neuf. Nous pensons sincèrement que la qualité technique actuelle nous permettra de convaincre les annonceurs de nous faire confiance pour couvrir les charges financières nouvelles. Parallèlement, nous avons lancé une nouvelle opération de mécénat pour limiter le montant de l'emprunt. Merci aux acteurs économiques qui ont déjà répondu favorablement. L'appel se poursuit. Nous vous prions de bien vouloir le relayer autour de vous !

 

Reste une nouvelle étape à franchir : celle de la qualité de notre production radiophonique. Nous avons créé une commission composée d'administrateurs, d'animateurs et d'amis de la radio pour revoir nos programmes, rajeunir les supports, donner une nouvelle couleur à la radio. Ce nouveau chantier devra avoir rendu ses proposition au printemps. C'est l'acte 4 de la renaissance de la radio qui achèvera ainsi sa rénovation.

 

« Alors... C'est pas une belle histoire que je viens de vous raconter ?... »

 

Ce sont vraiment les efforts de chacun qui ont permis de franchir tous les obstacles : les salariés, les élus, les bénévoles, les mécènes et les annonceurs, les techniciens, sans oublier bien évidemment les auditeurs qui nous font confiance !

 

Franchement, ça en vaut bien la peine : depuis 33 années d'existence (dont 28 ans d'émission), Résonance FM apporte l'information, la musique, permet aux habitants de se parler, de s'écouter, valorise tout ce qui se fait de positif sur notre territoire... gratuitement et en toute liberté. De plus, elle assure et finance 3 emplois, équivalents de 2 temps pleins : des emplois locaux, de qualité, et non délocalisables.

 

Notre petite entreprise a aujourd'hui un bel avenir, pourvu que chacun continue d'assurer son rôle sans fléchir dans notre monde sans cesse mouvant. Cette petite cérémonie d'inauguration de notre nouveau matériel a pour ambition de vous montrer concrètement notre outil de travail, rencontrer tous les acteurs de la radio, et surtout remercier toutes celles et ceux qui, à divers titres, ont permis de surmonter les difficultés pour redonner un avenir à Résonance FM.

 

Un grand merci pour votre présence, et surtout : « écoutez et faites écouter la différence » pour que vive encore longtemps notre radio associative RÉSONANCE FM !

 

Média
Autres infos

MDN Logo

Du nouveau à Résonance FM

MDN Logo

Des nouvelles de Résonance FM

MDN Logo

Portes-ouvertes à Résonance FM

MDN Logo

Assemblée générale de Résonance FM

MDN Logo

AG Résonance FM

Radio Résonance FM
© Résonance FM 2018 - La Radio de toutes les Générations
Mentions légales - contact - Création site Internet InfoWeb88
Retour haut